What “new” book donation practices can meet the needs of young African readers in libraries?

HUGUES, Laurence and RAZAFINTSALAMA, Marie Michèle (2014) What “new” book donation practices can meet the needs of young African readers in libraries?. Paper presented at: IFLA WLIC 2014 - Lyon - Libraries, Citizens, Societies: Confluence for Knowledge in Session 144 - Africa with Libraries for Children and Young Adults. In: IFLA WLIC 2014, 16-22 August 2014, Lyon, France.

Bookmark or cite this item: http://library.ifla.org/id/eprint/861
[img]
Preview
Language: French (Original)
Available under licence Creative Commons Attribution.
[img]
Preview
Language: English (Translation)
Available under licence Creative Commons Attribution.

Abstract

What “new” book donation practices can meet the needs of young African readers in libraries?

Book donations from North to South are based on international solidarity mechanisms that are at times built on a gloomy picture of developing countries. Every year, French structures send the Southern Francophonie a considerable amount of books donated by individuals, and associations of French libraries (following “weeding” operations). These efforts could benefit from taking into account the entire book donation structure, promoting enhanced coherence between reading support policies and cultural industry development support policies. Besides unfair competition to African publishers and booksellers, mass book donations, when not adapted to readers’ needs, can have adverse consequences. For example, the young reading public educated in Malagasy needs to learn to read with Malagasy books, not French books. The objective of this paper is therefore to shed light on and analyse some current book donation practices in order to propose practical recommendations and tools towards “new” book donation practices; to present to the IFLA’s assembly a first draft of the Book Donation Charter reviewed by book professionals from the South – a text that could serve as a reference in terms of book donations for the next few years.

Quelles « nouvelles » pratiques du don de livres pour répondre au besoin des jeunes lecteurs africains dans les bibliothèques?

Le don de livres du Nord vers le Sud fonctionne sur des mécanismes de solidarité internationale qui s’appuient parfois sur une vision misérabiliste des pays en voie de développement. Des structures françaises expédient chaque année dans toute la francophonie du Sud une quantité considérable d’ouvrages donnés par des particuliers, des associations ou des bibliothèques françaises (à la suite d’opérations de « désherbage »). Ces démarches gagneraient à prendre en compte l'ensemble de la chaîne du livre, favorisant une meilleure cohérence entre les politiques de soutien à la lecture et les politiques de soutien au développement des industries culturelles. En dehors d’une concurrence parfois déloyale faite aux éditeurs et libraires africains, le don de livres massif, quand il n’est pas adapté aux besoins des lecteurs, peut en effet avoir des conséquences néfastes. Par exemple, un jeune lecteur scolarisé en malgache a besoin d’apprendre à lire avec des ouvrages en malgache, et non des ouvrages en français. L’objectif de cette communication est ainsi d’apporter un éclairage et une analyse sur certaines pratiques actuelles de don afin de proposer des recommandations et des outils concrets pour aller vers un « nouveau » don de livres ; de présenter au public de l’IFLA une première mouture de la Charte du don de livres revisitée par les professionnels du livre au Sud – texte qui pourrait faire référence en matière de dons de livres dans les années à venir.

FOR IFLA HQ (login required)

Edit item Edit item
.