North of the North, a Sámi Library: inscriptions of colonialism and resistance

SEQUEIROS, Paula (2015) North of the North, a Sámi Library: inscriptions of colonialism and resistance. Paper presented at: IFLA WLIC 2015 - Cape Town, South Africa in Session 168 - Indigenous Matters SIG.

Bookmark or cite this item: http://library.ifla.org/id/eprint/1167
[img]
Preview
Language: English (Original)
Available under licence Creative Commons Attribution.
[img]
Preview
Language: French (Translation)
Available under licence Creative Commons Attribution.

Abstract

North of the North, a Sámi Library: inscriptions of colonialism and resistance

The Sámi literature sections in public libraries of northern Sweden are scarcely visited in an apparent lack of interest from Sámi-speakers themselves. In a country known for its high levels of public library usage, the Sámi face an ambivalent status, welcomed as readers of the main language, dissatisfied by the relegated presence of their culture, if any, as an ethnic minority inside libraries. The Sámi Library in the Ájtte complex, in Jokkmokk, is a specialised library for the Sámi culture and the Sápmi, a region also known by the exonym Lappland. The Library is mainly directed at serving the researchers of the adjacent Sámi Museum, the Sámi Parliament, external researchers of the Sámi culture, while it also provides access to the general public. By its aims and collection, it plays a role similar to a national library for this nordic European culture. Sámi culture is resisting and transfiguring itself, after being affronted by centuries of colonialism. The neoliberal arrangements, the privatisation of public services, the new language laws and the Libraries Bill have put additional challenges to The Sámi Library. In this context, “public reading” - reading within the scope of the public library - is conceptually approached as a component of cultural rights, closely linked to linguistic rights and cultural emancipation.

À l'extrême Nord, une bibliothèque same: mémoires du colonialisme et de la résistance

Dans les bibliothèques publiques du nord de la Suède, les sections de la littérature same sont très peu fréquentées, apparemment par manque d'intérêt, même de la part de la communauté same. Dans ce pays connu pour son niveau élevé de fréquentation des bibliothèques publiques, les Sames ont un statut ambivalent, se sentant à la fois accueillis en tant que lecteurs de la langue prédominante, mais étant aussi insatisfaits, en tant qu'ethnie minoritaire au sein des bibliothèques publiques, par la présence reléguée au second plan de leur culture, si tant est qu'elle soit représentée. La bibliothèque same du complexe culturel Ájtte, à Jokkmokk, est une bibliothèque spécialisée sur la culture same et le Sápmi, une région aussi connue sous son exonyme Laponie. La bibliothèque sert principalement aux chercheurs du musée same qui lui est adjacent, au parlement same, ainsi qu'aux chercheurs externes spécialistes de la culture same, mais elle reste également accessible au grand public. De par ses objectifs et ses collections, elle joue, pour cette culture nordique européenne, un rôle qui est similaire à celui d'une bibliothèque nationale. Après avoir affronté des siècles de colonialisme, la culture same continue de résister et de se métamorphoser. Les accords néo-libéraux, la privatisation des services publics, les nouvelles lois en matière de langue et le Projet de Loi des Bibliothèques sont autant de défis supplémentaires que la bibliothèque same doit relever. Dans ce contexte, “la lecture publique”, c'est-à-dire la lecture dans le cadre d'une bibliothèque publique, est conceptuellement abordée en tant que composante des droits culturels, et est intimement liée aux droits linguistiques et à l'émancipation culturelle.

FOR IFLA HQ (login required)

Edit item Edit item
.